Quand des occupations temporaires variées investissent nos projets d'aménagement urbain
Le 02/11/2019 Toutes les news

Urbanisme transitoire, occupations temporaires, aménagements éphémères… Autant de termes qui constituent désormais un axe fort dans l’acte d’aménager. Appliquée à de futurs espaces publics ou à des bâtiments à conserver, cette démarche recoupe la question de l’occupation provisoire, mais aussi celle de la préfiguration de futurs usages. Elles peuvent alors prendre des formes très variées.

 

De multiples avantages

L’occupation temporaire permet d’optimiser les temporalités urbaines intermédiaires (temps d’études pré-opérationnelles ou techniques, temps de commercialisation...), de limiter la vacance des espaces, ainsi que les frais de sécurisation et les charges afférentes.
Elle permet surtout de mettre en œuvre une approche expérimentale de la programmation urbaine, de proposer de nouvelles mixités d’usages, et ainsi de préfigurer de futurs utilisations. Le terrain ou le bâti n’a alors pas qu’une valeur vénale, porteuse d’une richesse en devenir. Il acquiert également aujourd’hui une valeur d’usage immédiate.
Sous l’égide des collectivités, accompagné par des partenaires spécialisés, le Groupe SERL, dans le cadre de ses projets, a investi et investit dans ces modes complémentaires de production de la ville. Il a développé un véritable savoir-faire en la matière.
Pour marquer la singularité du site, mais aussi sa destination productive, la dénomination « USIN Lyon Parilly : usines connectées pour industriels inspirés » a été retenue en écho à l’appellation de territoire « Lyon Parilly Factories », adoptée par la Métropole.

Zoom sur quelques-unes de nos occupations temporaires…

> Occupations temporaires de bâtiments vacants
Le U – Quartier de la Duchère -  Lyon 9e (en cours d’occupation)

Lancé en novembre 2018, pour une durée de 18 mois, l’occupation temporaire du bâtiment U de la Duchère est une véritable opportunité pour la SERL de redonner un usage à ce bien : il lui confère une « adresse économique », tout en permettant le développement de nouvelles initiatives, en lien avec le projet urbain et social de La Duchère.
Cette occupation temporaire permet d’expérimenter de nouvelles manières d’occuper le bâtiment, de mobiliser de nouveaux acteurs économiques sur le territoire de La Duchère et d’affiner le programme définitif de la réhabilitation, pour être au plus près d’un futur usage.
• Acteurs du projet : Métropole de Lyon, Mission Lyon Duchère, Groupe SERL, Plateau Urbain.
-> 24 structures de divers horizons (entreprises de l’économie sociale et solidaire, artistes, associations culturelles…) occupent aujourd’hui le bâtiment. L’une des occupantes du U, KOPA JOY, va très prochainement poursuivre son développement au sein du pôle entrepreneurial de la Duchère (Pole LYVE). Avec la réussite de son expérimentation, plusieurs autres structures manifestent d’ores et déjà leur souhait de s’installer sur le quartier à des fins l’occupation temporaire.

LeU-2

> Occupations temporaires d’espaces extérieurs publics
Les Jardins d’Emile – Quartier de la Duchère - Lyon 9e (occupation réalisée)

Lancé en 2017, pour une durée de 18 mois, ce projet visait à concevoir et créer un jardin pédagogique, l’entretenir en dehors des temps collectifs avec les habitants, et enfin animer avec eux des ateliers de jardinage.
• Acteurs du projet : Groupe SERL, Pistyles, les habitants de la Duchère.
-> Les Jardins d’Emile perdurent et comptent aujourd’hui une vingtaine de jardiniers et de composteurs.

jardins-demile

> Occupation d’espaces ludiques
Rue des Girondins – Quartier des Girondins – Lyon 7e (en cours d’occupation)

Ce projet, d’une durée de 12 à 18 mois, consiste en des aménagements prenant la forme de marquages au sol, d’installations en béton et de palettes en bois sur la voirie. Ils sont destinés à préfigurer l’usage de ce nouvel axe de circulation majeur du quartier.
• Acteur du projet : Groupe SERL.
-> Cette initiative attire de nombreuses personnes du quartier et anime ce nouvel espace de vie., avant la mise en circulation de la voie.

girondins

> Appel à projet pour l’occupation de plusieurs lieux publics
Quartier des Gratte-Ciel centre-ville – Villeurbanne (69) - Consultation en cours

Le projet sera variable selon les lieux, allant de 1,5 à 3,5 ans. Ce projet vise à répondre à deux enjeux : la nature en ville et des projets plus éphémères, festifs, artistiques, ouverts aux citoyens. Cinq axes sont proposés : l’agriculture urbaine, l’occupation des toitures, les matériaux innovants, la santé dans le bâtiment, ainsi que la culture et le sport.
• Acteurs du projet : Métropole de Lyon, Ville de Villeurbanne, Groupe SERL, Pluricité et Intermède.
-> Consultations en cours pour retenir les futurs acteurs et leur projet

MÉMO

--------------------------------------------------------
Principaux enjeux : les occupations temporaires investissent aujourd’hui les lieux d’aménagements urbains en devenir sous des formes multiples et variées. Ces projets éphémères, originaux et expérimentaux, par leurs thématiques ou leur utilité, sont plébiscités par les habitants et les collectivités. Les équipes du Groupe SERL redonnent vie à des lieux délaissés dans l’attente des aménagements futurs avec « des espaces de tous les possibles ».

Mission du Groupe SERL : conseiller et accompagner les collectivités pour l’émergence de lieux d’occupations temporaires.

Client : Collectivités publiques

Montant d’investissement : selon chaque typologie d’occupation

Durée : éphémère selon la temporalité du projet
--------------------------------------------------------

Retour à l'accueil
Contact
Anne SARNER
04 72 61 50 70
Cheffe de projets / Responsable d'affaires
Références Rhône-Alpes
Carte
On en parle