Matinée Santé : Aménager les unités Alzheimer
Le 17/12/2019 Toutes les news

Les matinées thématiques organisées par le Groupe SERL visent à favoriser les échanges et le partage autour de pratiques et des retours d’expériences variés, avec des professionnels issus d’horizons divers. Après la revitalisation des centre-villes début 2019, notre dernière rencontre était consacrée le 22 novembre dernier à l’aménagement des unités Alzheimer au sein des établissements médico-sociaux et sanitaires. Rendez-vous dans un an pour une nouvelle édition ! 

 

Sur la base d’une approche transversale, le Groupe SERL réunit régulièrement des professionnels d’horizons divers pour échanger, partager, découvrir sur la base de pratiques et de retours d’expériences multiples. Ainsi sont nées les « Matinées » du Groupe SERL. Ces rendez-vous sont riches de témoignages et d’enseignements, permettant de s’informer et d’enrichir les projets.

en-tete-matinee-sante

Comprendre la maladie, pour mieux traiter ses effets

Après celle de 2017 consacrée à la prise en charge des soins de nursing / toilettes des résidents en EHPAD et de début 2019 à la revitalisation des centres-villes, le Groupe SERL organisait le 22 novembre dernier, une nouvelle matinée. Celle-ci était consacrée à l’accueil des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou apparentée en établissements médico-sociaux et sanitaires longue durée. Il s’agissait d’explorer les questions de l’environnement, de l’aménagement et de l’équipement des espaces afin qu’ils répondent aux besoins des patients et des résidents.

Elle a réuni près de 45 invités issus d’une quinzaine d'établissements / organisations autour d’une dizaine d’intervenants venue d’horizons divers.

Des présentations réalisées par plusieurs praticiens et intervenants autour de cette maladie (médecins, architectes, maîtres d’ouvrage, bureaux d’études, prestataires), il en ressort de nombreux constats. 

On observe tout d’abord aujourd’hui que le nombre de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer (ou maladies apparentées) est en constante progression.

Ces maladies ont pour conséquence notamment la perte de repères et génèrent des troubles du comportement. Ces affections vont nécessiter une prise en charge spécifique des patients, si possible dans des unités de vie dédiées.

La recherche a permis de démontrer qu’une stimulation multimodale adaptée, un environnement bienveillant favorisent la réduction de la progression de la maladie. Elles améliorent également la qualité de vie et de prise en charge des patients/résidents, ainsi que l’accueil de leurs aidants.

Matinée Santé - Groupe SERL

 ©Groupe SERL - Matinée Santé du Groupe SERL (À droite : Corinne KIENOU-HOSPITAL, Directrice de projets & Référente programmation au Groupe SERL)

Cette rencontre a en outre permis de présenter certaines expérimentations prometteuses, en France et à l’étranger, visant à améliorer le quotidien des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer. Ces expérimentations tiennent compte des avancées de la recherche en cours. Elles s’orientent vers la prise en charge, en petit groupe, afin de minimiser la rupture en dépit du passage dans un établissement de santé, de favoriser la libre déambulation, de maintenir le rythme de vie du patient/résident en cohérence avec son environnement, d’associer les familles et les aidants dans la stimulation des patients/résidents, tout cela pour lutter contre la progression de la maladie.

Enfin, en se situant à l’amont des projets d’aménagement immobilier, il est essentiel de bien penser les besoins de prise en charge des patients, mais aussi les spécificités techniques et pratiques des équipes soignantes dans la conception des futures opérations de construction médico-sociales et hospitalières. L’architecture doit être la traduction du projet de vie, du projet médical, du projet de soins.

Vincent Malfère - DG du Groupe SERL

Vincent Malfère, Directeur général du Groupe SERL à l'occasion de la Matinée Santé le 27 novembre 2019

Les conditions de la réussite

Les échanges entre professionnels ont également mis en avant la question des moyens financiers et humains, fortement contraints. Dans ce contexte, comment ajuster cette prise en charge ? 

Des solutions existent néanmoins pour parvenir à créer des conditions d’accueil favorables aux ressources disponibles. Les cas d’étude évoqués lors de la Matinée Santé en sont le témoignage.

Les solutions technologiques peuvent constituer une piste. Pour autant, le projet de création d’un lieu de vie Alzheimer est avant tout un projet humain. De ce fait, sa réussite est conditionnée à l’adhésion de l’ensemble des acteurs professionnels, des familles, à un projet commun. 

Pour allier l’humain et le bâtimentaire, seule une large concertation des utilisateurs en amont (programmation) et lors de la conception des locaux (en phase études) peut permettre d’atténuer les obstacles opérationnels et de retranscrire efficacement le projet de l’établissement.

À la suite de cette matinée et à travers des échanges nourris et fructueux entre les intervenants et l’assistance, le regard sur le sujet s’en est trouvé enrichi. La perspective d’une connaissance de plus en plus précise de la maladie, les diverses expérimentations menées, mais aussi les avancées scientifiques et technologiques à l’étude, conduiront dans les prochaines années à faire évoluer la prise en charge des patients/résidents atteints de la maladie d’Alzheimer, en tenant compte, au plus près, des besoins et des moyens alloués.

Nous vous donnons rendez-vous l’année prochaine, pour une nouvelle Matinée Santé !

>> Visionnez  :

Retour à l'accueil
Contact
Corinne KIENOU-HOSPITAL / Elisa GOMEZ BENEDI / Philippe DELECROIX
04 72 61 50 02 / 50 / 34
Références Rhône-Alpes
Carte
On en parle