Le chantier du Campus Région du Numérique à Charbonnières-les-Bains (69) : économie circulaire et réemploi
Le 28/06/2020 Toutes les news

Le mandat confié au Groupe SERL par la Région Auvergne-Rhône-Alpes de réhabilitation de son ancien siège, à Charbonnières-les-Bains, et de sa transformation en Campus Région du Numérique a été l’occasion de mettre en place des objectifs ambitieux de réemploi des matériaux.

 

Un projet au cœur de la transformation digitale des entreprises

Le projet de Campus Région du Numérique est destiné à constituer un lieu dont la vocation est de former aux nouvelles expertises du digital et de la gestion de données, ainsi qu’aux différents métiers qui seront impactés par la révolution numérique en cours. En créant un centre de fertilisation croisée entre entreprises, apprenants, universités-écoles et recherche, la Région vise à développer l’employabilité, accompagner la transition numérique des entreprises et développer l’entreprenariat.

L’opération consiste à réhabiliter trois bâtiments de l’ancien siège de la Région Auvergne-Rhône-Alpes à Charbonnières, pour créer le Campus Région du Numérique. Sur une surface d’environ 10 000 m2 se côtoieront étudiants, entreprises, salariés et demandeurs d’emploi, enseignants et chercheurs. A terme, ce sont plus de 1 500 personnes qui sont attendues.

campus3-700px

©Willmote et Associés Architectes

L’économie circulaire, une composante importante du chantier

La valorisation et le réemploi sont une façon de réduire l’empreinte environnementale des projets. Partenaire ou prestataire de la SERL sur plusieurs projets, EODD a ici réalisé un diagnostic déchets qui a permis de fixer des objectifs chiffrés dans leur valorisation à Bouygues Bâtiment Sud-Est, en charge des travaux : un objectif de 80 % a été établi en juillet 2018. Et les résultats ont été au rendez-vous !

La démarche part d’un principe simple et fondamental : économiser les ressources naturelles en recourant aux matières disponibles dans l’existant, avant qu’elles ne deviennent des déchets. Il faut donc évaluer le gisement d’un site, et par la voie du « diagnostic ressources », rendu depuis obligatoire par la loi du 10 Février 2020, déterminer le potentiel de réemploi.

Entre janvier et juillet 2019, ce sont près de 4 000 tonnes de déchets issus des déconstructions ou inhérents au chantier qui ont été collectées. Triés par type, ont pu être récupérés du bois, du verre, du plâtre, des végétaux, des câbles PVC, des gravats, de la ferraille, de la laine de verre. Au final, 90 % des déchets ont été valorisés.

Parmi ces déchets valorisés, certains ont été réemployés sur site, comme des dalles béton de 4 x 4 m qui ont été sciées et seront réutilisées en dallages pour des locaux extérieurs (local poubelles…) ou encore les 30 m3 de copeaux de bois broyés récupérés de l’abattage d’arbres pour être réemployés en mulch. Ce sont encore des terrassements en terre-pierre pour les zones de stationnement ou le réemploi des rabotages des enrobés comme remblais, sous les bétons désactivés.

campus1-700px

©Willmote et Associés Architectes

Déployer la démarche sur d’autres projets

Aller au-delà des diagnostics ressources réglementaires, se fixer des objectifs et les mesurer au fur à mesure de l’avancement des chantiers peut aisément se dupliquer sur d’autres projets. C’est ce qu’a d’ores et déjà engagé la SERL dans ses différents métiers. Elle le développe par exemple sur la réhabilitation des 645 logements de la résidence Mermoz du CROUS ou la réhabilitation du U de la Duchère. Elle prescrit également cette démarche aux promoteurs dans le cadre de son opération de la ZAC des Orfèvres à Trévoux. Et ce n’est qu’un début tant une telle démarche fait sens, écologiquement et économiquement.

Les+delaSERL-bandeau700px
  • Capacité à mettre en œuvre une démarche d’économie circulaire
  • Capacité à la déployer sur d’autres projets

MÉMO
--------------------------------------------------------

Enjeu : Réhabilitation et construction

Mission du Groupe SERL : Mandat de Maîtrise d'ouvrage et ATMO

Client : Région Auvergne-Rhône-Alpes

Durée des travaux : 12 mois

Le programme prévisionnel :Réhabilitation de deux bâtiments et construction d’un agora.

Référence sur le www.serl.fr : Campus Région du Numérique

---------------------------------------------------------

Retour à l'accueil
Contact
Philippe BOEREZ
04 72 61 50 20
Chef de projet
Références Rhône-Alpes
Carte
On en parle